Voir tous nos tests Test de paternité Test d'ascendance Test de prédispositions génétiques Test de nutrition Test de sport & performance Test pharmacogénétique Test de soins de la peau Test de talent & personnalité Mode d'emploi À propos Journal
Hero green
Nouvelles

Tests ADN et santé mentale : comprendre les bases génétiques de certaines pathologies

ADNA Cellule 03 Image

Les tests ADN ou tests génétiques représentent l'avenir des soins de santé mentale. Ils permettent de déterminer le risque de développer une maladie héréditaire en analysant le patrimoine génétique d'une personne. Un trouble de santé mentale peut avoir un impact significatif sur votre pensée, votre comportement et votre capacité à vous adapter à la vie de tous les jours. La plupart des troubles de santé mentale présentent un taux élevé d'héritabilité. 

Par exemple, si un membre de votre famille proche souffre d'un trouble de santé mentale particulier, votre risque de développer cette maladie est plus élevé. En effet, parmi ces pathologies susceptibles d'avoir des composantes génétiques on trouve la dépression, les troubles bipolaires, la schizophrénie et l'autisme. La génétique aide à comprendre ces troubles et à améliorer le traitement des affections mentales courantes. 

Dans cet article, nous aborderons l'intérêt des tests ADN pour les soins de santé mentale et nous nous pencherons sur les implications génétiques des troubles de santé mentale les plus fréquents. Passons donc au vif du sujet.

Comprendre les troubles de la santé mentale

Les troubles de la santé mentale sont des pathologies qui affectent comment une personne se sent, pense et se comporte. Ces troubles peuvent influencer considérablement la capacité d'une personne à vivre son quotidien, à gagner sa vie et à nouer des relations. Selon des études menées par le National Institute of Mental Health (NIH), la plupart des troubles de santé mentale résultent d'une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux. C'est ce que l'on entend par "hérédité multifactorielle". 

Toutefois, on décrit pour un grand nombre de ces pathologies une origine génétique très marquée, et le risque de développer une telle affection augmente si l'un des membres de votre famille proche en est atteint. Certaines anomalies génétiques peuvent également prédisposer les individus à un risque accru de développer un trouble sans pour autant avoir d'antécédents familiaux. 

L'intéret des tests ADN pour la santé mentale

Les tests ADN analysent votre patrimoine génétique pour diagnostiquer les troubles de santé mentale. Ces tests permettent de déterminer les risques de développer une maladie génétique et les éventuelles réponses aux traitements médicamenteux. En effet, les tests ADN aident les médecins à proposer un traitement adapté aux besoins spécifiques du patient. Chaque patient ne réagit pas de la même manière à un traitement. Votre constitution génétique influence les réactions de votre corps à certains médicaments et la possibilité d'effets secondaires indésirables.

La pharmacogénétique est la science qui permet de déterminer les réactions aux médicaments au moyen de tests génétiques. Ces tests permettent de prédire la réaction d'une personne à différents médicaments. Cela réduit ultérieurement le besoin de procéder à des essais et à des erreurs dans le cadre d'un traitement habituel.

Les tests ADN peuvent aider à :

  • Identifier le trouble plus tôt pour un meilleur traitement et un meilleur contrôle.
  • Identifier les mutations génétiques qui peuvent augmenter le risque de développer une maladie.
  • Identifier les mutations génétiques qui sont associées à une maladie déjà diagnostiquée.
  • Déterminer l'intensité d'une maladie.
  • Aider les médecins à choisir le meilleur médicament ou traitement pour des individus spécifiques, avec le moins de risques d'effets secondaires. 
  • Aider les chercheurs à mieux comprendre les effets de nos gènes sur la santé mentale afin de mettre au point de nouvelles approches.

Les troubles de santé mentale les plus fréquents avec une forte base génétique

Les études ont montré que certaines pathologies psychiatriques ont tendance à se manifester au sein d'une même famille, témoignant ainsi de leurs origines génétiques potentielles. Ces pathologies incluent les troubles bipolaires, la dépression et la schizophrénie. 

Voyons de plus près ces affections présentant une forte composante génétique et comment ces gènes peuvent influer sur les troubles en question.

Les troubles bipolaires

Les troubles bipolaires sont un spectre de pathologie qui se caractérise par des fluctuations extrêmes de l'humeur et des périodes de dépression. Il s'agit de l'un des troubles les plus héréditaires, affectant 1 à 4 % de la population. Si l'origine environnementale du trouble bipolaire est bien établie, on estime que les facteurs génétiques sont à l'origine de 70 à 90 % de l'ensemble des cas. Une étude menée en 2014 a permis de mettre en évidence une corrélation entre des mutations génétiques particulières et l'apparition d'un trouble bipolaire.

La dépression

La dépression est le trouble de santé mentale le plus répandu, affectant environ 350 millions de personnes dans le monde. Elle se traduit par des états intenses de désespoir, de tristesse et d'agitation. Elle affecte la capacité de travailler ou de communiquer avec les autres et augmente également le risque de pensées suicidaires et de tentatives de suicide. Selon les experts, la dépression est une maladie héréditaire. De nombreuses études sur des jumeaux ont révélé un taux d'hérédité de 37 % pour la dépression. Les gènes régulateurs des neurotransmetteurs sont des gènes qui seraient impliqués dans le développement de la dépression.

La schizophrénie

On estime que la schizophrénie présente une hérédité génétique pouvant aller jusqu'à 70-80 %. Cette affection psychiatrique apparaît à la fin de l'enfance ou au début de l'âge adulte. Les personnes atteintes de schizophrénie présentent des délires, des hallucinations, des troubles de la concentration et un comportement antisocial. Comme pour le trouble bipolaire, il existe une corrélation étroite entre le fait d'avoir un parent au premier degré atteint de schizophrénie et le fait d'en être atteint plus tard. Si vos deux parents sont atteints de cette pathologie, votre risque de la développer est de 50 %.

Conclusion

Nul ne peut nier l'existence de corrélations étroites entre la génétique et la santé mentale. Les tests ADN pour les affections psychiatriques peuvent vous aider à mieux comprendre votre santé mentale. Les psychiatres peuvent ainsi adapter les traitements à chaque patient en fonction de sa constitution génétique individuelle. Si un trouble est présent dans votre famille, votre médecin peut vous préciser s'il s'agit d'une maladie qui peut être détectée par un test ADN. Vous pouvez également demander à votre médecin de vous indiquer s'il convient de procéder à un test génétique et de vous aider à en comprendre les résultats.

Test pharmacogénétique

Pharmaco small

Ce test propose une approche complète pour explorer les prédispositions génétiques à différentes maladies et conditions de santé. Il analyse une partie des gènes impliqués dans les maladies les plus courantes d'origine génétique.

Pour prioriser mon bien-être émotionnel, je devais mieux cerner ma santé mentale.

Vincent

Le mot d'Adnà

La recherche a montré que la santé mentale est liée à des composantes environnementales, mais aussi génétiques. Pour la plupart d'entre nous, prendre soin de notre santé mentale est une priorité. Il peut être très stimulant de mieux comprendre comment nos gènes peuvent jouer un rôle dans notre bien-être .

Vous pouvez également consulter le site web d'Adnà pour découvrir les dernières avancées en matière de recherche génétique et comprendre comment cette science peut contribuer à améliorer votre qualité de vie. 

Autres Nouvelles

VOIR PLUS

Abonnez-vous à notre infolettre

Obtenez les dernières nouvelles à propos des services d’Adnà